Dermopharmacie

Histoire de la dermopharmacie

Dermopharmacie

La dermopharmacie est née lorsque  François Dalle, ancien président de L'Oréal, à fait l'acquisition de Vichy en 1955. Cette acquisition allait lui permettre de se lancer dans l'aventure des produits cosmétiques. Son projet était de définir une gamme de produits de soin pour la peau qui soit exclusivement destinée à la vente en pharmacie, Vichy était à l'époque également distribué en grands magasins. C'est cette nouvelle orientation qui a permis d'inventer la dermopharmacie.

 

Selon la définition officielle, la dermopharmacie est la science derrière l'ensemble des produits cosmétologiques et d'hygiène corporelle fabriqués et contrôlés suivant les usages de la profession pharmaceutique. Elle est considérée comme une branche de la pharmacie, et s'y rapporte également la dermopharmacologie et la pharmacologie.

 

La dermopharmacie permet d'avoir une cosmétique harmonieuse des spécificités intrinsèques de la peau.

Au service de la peau!

Une dermopharmacienne (en France) ou une dermocosmétologue (au Québec) devrait être en mesure de :

  • Appliquer les bases scientifiques pour la formulation et la production de produits dermatologiques et cosmétiques.
  • Connaître la réglementation applicable aux cosmétiques composés.
  • Avoir la capacité d'évaluer la qualité et l'efficacité des produits cosmétiques.
  • Être en mesure de conduire des études en dermopharmacie et  cosmétologie.
  • Être apte à donner des conseils appropriés utilisant les produits dermo-cosmétiques pour différentes situations (soins du visage et du corps, les problèmes de pigmentation, etc.) en tenant compte du type de peau de l'individu.
  • Appliquer les concepts marketing et les tendances aux produits cosmétiques.

Référence :

http://offre-de-formations.univ-lyon1.fr/parcours-151/cosmetologie-industrielle.html

 

Contactez-nous